Le Programme Santé Connectée, les projets de DataSets de Bonnes Pratiques

Santé connectée | 27 nov. 2017
L’usage des technologies de l’information dans le domaine de la santé constitue un facteur important d’amélioration de la qualité des soins. Cependant, ce potentiel est assez peu exploité par les professionnels de santé du fait du faible niveau de standardisation des données médicales et de l’absence de fonctionnalités à forte valeur ajoutée dans les logiciels qu’ils utilisent pour gérer leurs dossiers patients.

L’interopérabilité sémantique est au cœur du déploiement des services de la e-santé. La HAS et l’ASIP Santé, au regard de leurs missions complémentaires, ont décidé de corréler leurs actions pour favoriser l’intégration des référentiels d’interopérabilité dans les logiciels de santé.

Le développement d’outils d’aide à la décision au bénéfice de la qualité des prises en charge est une des premières cibles visée par le programme : c’est l’objet des projets de DataSets de Bonnes Pratiques ou DSBP. 


Pour en savoir plus
 

Enjeux du programme

L’interopérabilité sémantique… en socle
Le prérequis indispensable au développement de la valeur d’usage des données de santé réside dans la capacité collective de l’écosystème de santé à utiliser un vocabulaire commun (sémantique) pour représenter une information.

Pour en savoir plus

 
Les DataSets de Bonnes Pratiques… comme vecteurs
Un DataSet de Bonnes Pratiques (DSBP) comprend un jeu de données cliniques, limité en nombre (= set minimal de données cliniques, en pratique entre 5 et 10) et qui permet pour l'essentiel de suivre l'évolution au long cours d'un malade. Y sont adjoints des mémos, alertes et fiches patients, des indicateurs de pratique  et des documents de coordination dématérialisés.

Les DSBP ont comme objectif de créer les conditions pour :
  • accéder à partir des logiciels professionnels aux éléments de bonne pratique en fonction du profil du patient ;
  • faciliter la production des analyses et évaluations (de la patientèle, de la pratique clinique) ;
  • faciliter l’échange et le partage de données entre professionnels.Les données sont à renseigner dans un format standard par les professionnels de santé au fil du processus de consultation.
Pour en savoir plus

 
Une approche systémique et concertée… une gouvernance adaptée à l’ambition du programme
Pour créer l’écosystème favorable à l’intégration de ces dispositifs dans les systèmes d’information de santé et à l’accompagnement de leur usage par les professionnels de santé, le programme santé connectée et les projets de DSBP sont intégrés dans la dynamique nationale des politiques publiques.

Pour en savoir plus

 

Projets DataSets de Bonnes Pratiques


La démarche d’élaboration
L’ASIP Santé et la HAS ont défini une démarche méthodologique commune pour l’élaboration d’un DSBP.

Pour en savoir plus


L’implémentation d’un DSBP dans un logiciel de professionnel de santé… illustration avec le DSBP-BPCO
La BPCO est une maladie respiratoire chronique. Le diagnostic est souvent tardif, et la prise en charge n’est actuellement pas optimale.


Programme Santé Connectée par asip-sante

Pour en savoir plus

 

Documents constitutifs du « Programme Santé Connectée »

  • DataSet de Bonnes Pratiques (DSBP) – Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (DSBP-BPCO) : La BPCO est une maladie respiratoire chronique. Le diagnostic est souvent tardif, et la prise en charge n’est actuellement pas optimale, non conforme aux recommandations existantes. Intégré aux logiciels des professionnels de santé (LPS), le DSBP-BPCO fournit plusieurs éléments de bonne pratique destinés à un meilleur suivi de cette pathologie.
     
  • Volet "Règles d’Activation de Mémos et d’Alertes (RAMA)" : Ce volet a pour objet de décrire le format des règles permettant à un logiciel de professionnel de santé (LPS) de signaler automatiquement à l’utilisateur la disponibilité d’informations correspondant à un DSBP (alertes, disponibilité dans une/des base(s) de connaissances externe(s) de mémos de bonnes pratiques et/ou de mémos diffusables au patient). Les règles d’activation de mémos et d’alertes d’un DSBP se fondent sur des données structurées, standardisées et codées définies le DSBP.
     
  • Volet  "Recherche et Récupération de Connaissances (RRC)" : Ce volet a pour objet de décrire le format des flux d’interrogation et de récupération d’information entre un LPS et une base de connaissance externe. Dans le cadre d’un DSBP, les paramètres d’interrogation de la base de connaissance externe sont définis dans les règles d’activation de mémos et d’alertes du DSBP.
 
Services: