SI MDPH : les trois éditeurs confirment leur labellisation

Services | 26 sept. 2018
Lors du temps fort du programme SI MDPH du 19 juin 2018, la CNSA avait annoncé la labellisation, avec réserves, de trois solutions du marché.
A la suite d’un délai de trois mois ces trois éditeurs, GFI Progiciel, Atos et Cityzen Up, ont mis leur solution en conformité avec le référentiel fonctionnel ce qui leur assure aujourd’hui un  maintien du label "SI commun MDPH".
#SIMDPH #MDPH

 

Fin 2017, la CNSA et l’ASIP Santé lançaient le label SI Commun MDPH dans le cadre du programme de transformation, par l'harmonisation, des SI des MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées). Ce programme d’envergure nationale du secteur médico-social porte de forts enjeux de qualité de service et d’équité de traitement des personnes en situation de handicap, et aussi de modernisation et de simplification tant pour les bénéficiaires que pour les agents des MDPH.
Ce label, destiné aux logiciels des MDPH, vise à valoriser la conformité des solutions aux exigences attendues dans le référentiel fonctionnel du tronc commun (cadres nationaux métier et fonctionnels publiés par la CNSA).

Au printemps 2018, trois éditeurs (GFI Progiciels, Cityzen Up et Atos) ont candidaté à la labellisation de leur solution. Après avis du comité de labellisation, l’ASIP Santé a émis un avis favorable pour la labellisation avec réserves de ces 3 solutions logicielles. Ce premier succès avait notamment été salué par la CNSA à l'occasion du temps fort SI MDPH du 19 juin. A la suite d’un délai de trois mois ces trois éditeurs : GFI Progiciels, Cityzen Up et Atos, ont mis leur solution en conformité avec le référentiel fonctionnel ce qui leur assure un  maintien du label "SI commun MDPH".
Cette étape est l’aboutissement d’un travail débuté il y a plus de deux ans, de co-construction et de développement par les éditeurs.

L’ASIP Santé et la CNSA, ainsi que les industriels, se félicitent de cette labellisation, exigeante et fondatrice pour les prochaines étapes du programme.
De nombreux défis doivent encore être relevés : la mise en service de solutions labellisées sur les 7 sites pilotes et leur généralisation sur l’ensemble des MDPH.